Conférence de presse de la plateforme Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD) : Soumaïla Cissé appelle les Maliens à l’action.


08 novembre 2019

La plateforme Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), en collaboration avec certains partis politiques de l’opposition, a animé le jeudi 07 novembre 2019 une conférence de presse à Bamako. Une minute de silence a été observée en mémoire des soldats tombés à Indélimane le 1er novembre 2019.

L’objectif de la rencontre était de faire le point des attaques incessantes que subit le Mali. Il était question de manifester la solidarité du FSD aux Forces Armées Maliennes (FAMA) et de témoigner sa compassion à l’endroit des familles des frères d’armes.

Dans son discours, le Chef de fil de l’opposition, Monsieur Soumaïla Cissé a déclaré : « Le Mali étant en guerre, aussi le FSD exige un audit financier et comptable sur l’utilisation des mille deux-cent-trente milliards (1230 milliards) votés à l’Assemblée Nationale dans le cadre de la loi de programmation militaire ». Le Président du FSD, Soumaïla Cissé, a par ailleurs indiqué que le chef suprême des armées est responsable des détournements de deniers publics et de la corruption qui gangrène le Mali.

La cérémonie a pris fin sur l’exécution de l’hymne national du Mali par l’assemblée présente à cette conférence de presse.

Isabelle Sika

Envoyée spéciale Joliba FM

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article