Fonds covid-19 : La FEDAMA reçoit un chèque de 700 millions  


La Fédération des artistes du Mali (FEDAMA) a reçu vendredi 17 septembre 2021 un chèque de Sept cent millions de Franc CFA de la part de l’Etat malien qui honore ainsi sa promesse faite aux acteurs culturels il y’a environ un an.  

Mieux vaut tard que jamais. Comme promis il y’a un environ un an, le gouvernement malien vient de tenir sa promesse d’allouer un fonds au secteur de la culture fortement éprouvée par la pandémie de Covid-19.  Si un chèque d’un milliard de francs CFA avait été initialement promis, c’est finalement une somme de sept cent millions francs CFA que les acteurs culturels ont reçu des autorités maliennes ce vendredi 17 septembre 2021.

« Le Premier ministre Choguel Kokalla Maïga a présidé, ce vendredi matin, la cérémonie de remise d’un chèque de 700 millions de francs aux secteurs de l’artisanat, de la culture, de l’hôtellerie et du tourisme, fortement impactés par la pandémie de la Covid-19 », peut-on lire sur la page Facebook de la Primature du Mali dans un post illustré par des images de la cérémonie de remise dudit chèque.

Le Chef du gouvernement, toujours selon la Primature, a rappelé que cet appui est une promesse faite par du gouvernement pour amoindrir l’impact de la crise sanitaire sur ces secteurs qui se sont montrés particulièrement vulnérables aux restrictions liées à la Covid-19

Ils sont au nombre de 15.000 acteurs des secteurs de l’artisanat, de la culture, de l’hôtellerie et du tourisme qui bénéficieront du fonds en raison de 90.000 francs par personne.  «C'est  bien de constater que  les  responsables  tiennent leur parole. C'est une qualité la compassion du puissant vis à vis  des démunis. C'est symbolique et important par ces temps qui courent », apprécie Adama Traoré, président de la FEDAMA qui ajoute que les fonds seront versés dans les comptes des artistes dès que le trésor mettra le jackpot à leur disposition.  

Les artistes bénéficiaires, à l’en croire, sont enregistrés à trois niveaux : à la Fedama, à l’Union des associations d’artistes, producteurs et éditeurs du Mali (Uaaprem) et à la Direction nationale de l’action culturelle (DNAC).

Youssouf Koné

 

 

 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article