Guimba National : « je ne voulais pas être stéréotypé dans un rôle » 


Dans l’« Invité culture» de son journal du vendredi 30 juillet 2021, Joliba TV News recevait l’artiste humoriste et acteur de cinéma malien, Habib Dembélé alias Guimba National, l’une des figures emblématiques du théâtre et du cinéma malien et africain. Dans l’entretien, Guimba National a notamment évoqué les Journées Théâtrales qu’il organise chaque année à Bamako, le film « OSS117 » dans lequel il tient un rôle ainsi que ses projets.

 Deux principaux événements dominent l’actualité de Guimba National à savoir la sortie du film «OSS 117 » du réalisateur français Nicolas Bedos, le 4 août 2021 et la 7e édition des Journées théâtrales Guimba National prévues du 4 au 7 août 2021.

D’entrée, l’acteur malien a expliqué comment il s‘est retrouvé dans le casting de « OSS117 » aux côtés des acteurs de renommée mondiale comme Jean Dujardin, Pierre Niney et Fatou N'Diaye. Un film dans lequel il joue le rôle d’un dictateur africain. « Vous savez être un artiste aujourd’hui et vivre de son art, exige d’avoir une administration autour de soi. J’ai une assistante qui surveille mon site internet et un jour, elle découvre un message qui m’a été adressé. Le message sollicitait ma participation au casting du film « OSS117 » dans lequel j’ai été retenu », explique Guimba National qui dit en toute humilité avoir de la chance et non du mérite pour avoir été retenu dans ce film.    

Depuis 2015, Guimba National organise chaque année Les journées théâtrales, une initiative qui, selon lui, aspire à redonner ses lettres de noblesse au théâtre malien en perte de vitesse. « Les journées théâtrales ont été initiées parce le théâtre était en perte de vitesse, parce que nous pensons que ce n’est pas normal que cela se fasse, parce que nous voyons cela comme une ingratitude vis-à-vis du théâtre malien auquel nous devons incontestablement l’avènement de la démocratie dans notre pays. Les hommes politiques ont beau crier par-ci, par-là pour dire qu’ils ont fait ceci et cela, mais ils savent tous que c’est le théâtre qui est à l’origine de l’avènement de la démocratie au Mali. Comment pouvons-nous être ingrats à l’endroit du théâtre ? », s’interroge-il.             

 

L’édition 2021 des Journées théâtrales aura lieu du 4 au 7 août 2021 au palais de la culture où Guimba National invite le public à venir soutenir les troupes théâtrales en compétition au tour d’un thème crucial : la réconciliation nationale qui aujourd’hui, selon lui, est indispensable pour le développement de notre pays.  

Connu pour ses rôles de griot dans les films comme « Guimba, un tyran, une époque » et « Sia, le rêve du python », Guimba National dit n’avoir aucun penchant pour ce rôle même s’il le joue à merveille. « Depuis que Cheick Oumar Sissoko m’a confié ce rôle pour la première fois, tout le monde a voulu que je joue le rôle dans son film et finalement j’ai dit stop parce que je ne voulais pas être stéréotypé dans un rôle » a-t-il expliqué.  

En évoquant ses projets, Guimba National dit avoir des spectacles en vue en France notamment la pièce « Mon frère» de Daniel Pennac et « Chute de neige » de Christophe Rauck.

Le passage de l’artiste a surtout été agrémenté par quelques imitations notamment de Seko Bouaré, personnage principal de sa célèbre série « Les aventures de Séko».  

Youssouf Koné          

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article