Les sanctions contre le Mali restent maintenues


08 septembre 2020

Le président en exercice de la CEDEAO, SEM Mahamadou Issoufou, a rappelé ce lundi 7 septembre 2020 les sanctions de l’organisation contre le Mali. C’était au cours du 57ème sommet ordinaire de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest qui se tenait à Niamey. Les pays membres de la CEDEAO exigent que le président et le Premier ministre de la transition au Mali soient des civils et qu’ils soient nommés, au plus tard, le 15 septembre. « La junte doit nous aider à aider le Mali », a déclaré Mahamadou Issoufou. Les chefs d’Etats ont aussi évoqué, au cours de cette rencontre, la situation sécuritaire et sanitaire de l’espace CEDEAO.

Amadou Diallo

Crédit Photo : CEDEAO

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article