Une marche pour demander au gouvernement malien de respecter l’article 39 de l’accord signé avec les enseignants le 15 octobre 2016.


24 janvier 2020

Les enseignants signataires de l’accord du 15 octobre 2016 soutenus par d’autres syndicats ont battu le pavé ce jeudi matin 23 janvier 2020 pour demander au gouvernement de respecter l’article 39 de l’engagement qu’il a pris avec les enseignants.

Vêtu de rouge, vuvuzelas en mains, parents d’élèves, élèves et enseignants se sont retrouvés à la place de liberté où la marche a débuté pour prendre fin à la place de l’Indépendance. Pour Paul Ismaël Boroé, enseignant de son état: « il est plus que temps que les instances dirigeantes honorent leurs paroles ».

Monsieur Fassiriba Doumbia, porte-parole du Mouvement Patriotique Sauvons le Mali « MPSM » qui était présent à la marche a déclaré qu’il était important d’être là aujourd’hui car la crise scolaire est une bataille commune.

L’un des parents d’élèves présent à la marche, s’est dit indigné de l’inaction des parents d’élèves maliens. 

Cette énième sortie vient confirmer la volonté de chaque partie de sortir rapidement de cette crise pour que les élèves retrouvent enfin le chemin des classes.

Isabelle Sika

Envoyée spéciale Joliba 105.0 FM

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article