« Invité culture », Hamadoun Kassogué : « j’ai créé l’espace culturel Kassoguéla en hommage à ma fille. »


L’acteur, comédien et metteur en scène malien Hamadoun Kassogué était l’« invité culture » de Joliba TV News du vendredi 12 novembre 2021. Sur le plateau, il est revenu sur les raisons qui l’ont poussé à créer l’espace culturel Kassoguéla, entre autres son voyage en Europe.

Hamadoun Kassogué est un grand nom de la scène culturelle et artistique malienne. Pas surprenant qu’il ait créé un espace dédié aux métiers des arts. Toutefois, les raisons ayant motivé la création de cet espace sont assez particulières. 

En effet, Hamadoun Kassogué dit avoir créé cet espace en hommage à sa fille qu’il a perdue : « La création de l’espace culturel Kassoguéla est partie d’un sentiment d’amertume que j’ai eu à la suite du décès de ma fille Aminata qui était en phase terminale au conservatoire des arts et métiers multimédia Balla Fasséké Kouyaté de Bamako en section danse. Elle était comédienne et danseuse, et était très bien. C’est une fille que j’adorais beaucoup. J’ai créé l’espace culturel Kassoguéla en hommage à ma fille », explique-t-il. À l’en croire, elle était son héritière en matière d’art : « Elle était tellement engagée dans ce sens, mais elle a malheureusement été victime d’une maladie qui l’a emportée », ajoute-t-il tristement.

L’espace culturel Kassoguéla est ouvert à toutes les disciplines artistiques et aux artistes nationaux et internationaux. « Je suis toujours à la recherche de soutiens pour faire de Kassoguéla un espace culturel digne de ce nom. Pour le moment, toutes les réalisations qui y sont faites sont de ma propre poche », précise-t-il. 

Hamadoun Kassogué a également évoqué son récent voyage en Europe, notamment en Suisse, où il s’est rendu depuis le 15 novembre 2021 pour des raisons professionnelles. Selon lui, il s’agit dans un premier temps d’une invitation du Théâtre Spirale de Genève, avec lequel il collabore depuis 30 ans pour son 50e anniversaire : « Les promoteurs du théâtre ont voulu que je sois là parce que j’ai joué dans beaucoup de pièces qui ont vu le jour dans ce théâtre », a-t-il expliqué. Aussi, le Théâtre Spirale l’invite par la même occasion à travailler sur une autre pièce de théâtre. La deuxième raison de ce voyage est une collaboration avec le théâtre de Neuchâtel, une autre ville suisse qui l’invite également pour une collaboration sur une pièce de théâtre.

Après l’Institut national des arts (INA) de Bamako dont il est sorti major de sa promotion en 1980, il a joué dans une dizaine de célèbres pièces de théâtre comme La Fable du cloître des cimetières de Caya Makhélé et Antigone de Jean Anouilh.

Hamadoun Kassogué a fait ses premiers pas dans le cinéma à travers le film Sia, le rêve du python de Dany Kouyaté, dans lequel il interprète le rôle de Kerfa le fou. Un rôle qui l’a davantage révélé au monde du 7e art et lui a permis d’être sélectionné dans de nombreux autres films comme Les aventures de Seko de Habib Dembélé et Bamako de Abderrahmane Sissako.

Aujourd’hui, Hamadoun collabore avec de grandes compagnies comme le Théâtre Spirale en Suisse et le Théâtre de Mexico (Mexique). Enfin, il a créé en 2020 l’espace culturel Kassoguéla à Bamako.

Youssouf Koné 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article